Non je pose la question, parce que j'ai vécu cette expérience il y a peu. Monter dans un habitacle, passer 50% de 24h avec mes parents ma grande soeur et mon petit frère. Sans issue possible. Enfin si mais, j'ai jugé que passer par la fenêtre en pleine autoroute c'était un peu périlleux. J'étais pas sûre de la réception. Oulala, aujourd'hui, je prends un peu de recul sur cette expérience et je me demande encore comment j'ai pu survivre, arriver vivante, avec tous mes cheveux sur la tête.

Qui dit la France à traverser, dit se lever tôt. Chez nous, il y a plusieurs écoles. Mon père, s'est levé 2h avant. On ne sait jamais des fois qu'on serait partis sans lui. Entre nous, il n'y avait pas de risque. Ma mère s'est levée 1 heure avant. Faudra m'expliquer le concept de se maquiller avant de se taper 12 heures de bagnole si ce n'est pour faire du gringue au péagiste, que l'on ne voit même plus puis qu'on a le Télépéage.

Invention du siècle selon mon père, prétexte pour faire des fucks aux autre bagnoles qui font la queue comme des cons pour ma mère. Remarque c'était peut-être pour ça qu'elle se maquille.

Je me lève personnellement 15 minutes avant le départ histoire de prendre une douche, me préparer, finir ma valise et monter en voiture. Mon frère, ce héros, quant à lui, se lève 3 minutes avant le départ et, tout en gardant les yeux fermés, décide qu'un bon petit déjeuner prime sur une bonne douche. Soit. Sympa pour nous. Parfois je vérifie sa carte d'identié parce que je me dis que cet homme de 22 ans doit en fait en avoir que 14, s'pa possible ! De base, même douché, il pue (coucou, mon frère !). Imaginez après 12 heures de macération en voiture. Du coup, comme il estime être laaaarrrrge pour le petit déjeuner, monsieur à minute -2 du départ se prébare un thé et un bol de céréales, ce qui a le don de me foutre en rogne ! Quand je me lève à 4h du mat, j'estime pouvoir partir à l'heure si je suis prête et pas attendre que le gugusse dans la cuisine finisse de monter le jouet du paquet de céréales ! Nan mais ! Faut pas pousser Mémé dans les Chocapics hein !

Nous sommes ENFIN en voiture. Nous démarrons mais mon père redescend plusieurs fois de la voiture, il ne se souvient plus s'il a tiré la chasse-d'eau/coupé l'eau/fermé la maison/pris son téléphone/ses papiers/sa cravate. On est pas arrivés, je vous le dis !

Ta mère au bout de 200 mètres, elle fait déjà arrêter ton père pour qu'il enlève veste, lui, il ne veut pas parce qu'il a froid, elle insiste, il doit être à l'aise. Ca parlemente comme ça 8 minutes, tout ça pour qu'il enlève sa veste pour ne plus l'entendre. Au bout de 500 mètres, ils ne sont pas d'accord sur l'itinéraire : et vas-y que ça s'engueule, que ça débat alors qu'au final, dans tous les cas, c'est aussi long. Je me permets d'intervenir et de dire que clairement, tout le monde s'en fiche !

Au bout de 15 minutes, je demande déjà "On est bientôt arrivés ?" parce je trouve le temps long !

J'ai pisté ma mère faire semblant de s'endormir quand elle a senti que mon père allait lui demander de prendre le volant. Alors pour m'occuper, je décide de faire copilote pour mon frère qui se propose de conduire. Ce petit machin sait donc conduire ? Mandieu ! Je me sens un peu comme une sous merde quand j'oublie de lui indiquer la sortie.Je prends des gants :

"Tu sais que tu es le meilleur frère du monde ?

- Qu'est-ce que tu as encore fait ?

- On a raté la sortie !

- Chiasse ! Paula !"

Tout le monde m'en veut !

On fait un crochet par Paris pour prendre ma soeur : c'est vrai que 1) la route n'était pas assez longue et 2) on n'était pas assez serré à l'arrière ! Et puis les Parisiens au volant, quoi ! Je fermais les yeux dans les carrefours tellement j'avais peur qu'on meurt !

Ma soeur monte dans la voiture : c'est dingue comme je trouvais qu'on avait plus de place à l'arrière quand on ne mesurait qu'1m32 ! Remarque, ma soeur n'a pas beaucoup grandi depuis ! Ohhh ça va, si on ne peut plus rigoler. Ma mère a du mal avec mon humour désopilant !

J'ai ensuite essayé de faire un petit somme mais avec Léonard Cohen qui hurle dans l'habitacle, volume 35, pendant 6 heures, même mes écouteurs n'y pouvaient rien. Maybe, c'est une vengeance de mon père rapport à quand on était petits et qu'on lui demandait de mettre en boucle la cassette des blagues pas drôles.

A environ 9 heures de route, mon père s'est découvert une passion pour Autoroute info. C'est génial de savoir qu'au kilomètre 322, il y aura un ralentissement et qu'un tampax est tombé d'une voiture au niveau de Lyon. Mandieu, que cette journée est inutile !

"On nous signale 3 brins d'herbe sur la chaussée au km 734, soyez prudents ! Tout de suite, une chanson de Léonard Cohen !"

Et puis il y a le GPS aussi. Ne l'oublions pas celui-là. Il t'annonce une arrivée dans 7h58 et 1h après, il annonce 7h51. Mais SOOORTTTEEEEEZZZ MOOOOIIII DE LÀÀÀÀÀ !On fait la pause déj. Je réalise que mon frère a une passion dans la vie : les magasins des stations service. Genre il a acheté du liquide de refroidissement en faisant un emprunt sur 30 ans alors qu'il n'a même pas de voiture et un paquet de Pringles goût savon de Marseille, parce qu'il n'avait jamais goûté !"Mec, les Pringles sont à 10 balles !- Ouais mais ça vaut trop le coup non ?"Et comme j'aime me faire détester, je demande une pause 30 minutes après la pause déj parce que je dois pisser. Ouais mais tout à l'heure, j'avais pas envie ! Paraît que ça fait 30 ans que je les fais galérer !Quand on reprend enfin la route, promis, j'ai fait vite, ton frère, qui a 8 ans de moins que toi, veut te faire écouter une nouvelle chanson trop bien. "Bon, je vais t'expliquer un truc, Paulo : je l'écoutais déjà quand tu avais encore une chemin de fer dans la bouche, alors sois mignon et trouve moi de vraies exclu, OK ?"

J'ai voulu conduire un peu aussi. Enfin, on m'a pas trop laissé le choix quand même mais je me suis arrêtée au bout de 20 minutes quand ma soeur, la plus mauvaise conductrice de la famille et peut-être même du monde (normiche, c'est une Parisienne en même temps), a essayé de me donner un conseil de conduite. On a tous eu des bosses sur la gueule quand elle a pris le volant parce qu'elle sait pas freiner en douceur mais la meuf elle te conseille quand même de mettre tes mains à 10h10 sur le volant. Steuplé. Allo ? La réception est mauvaise !

Bref. Je suis arrivée, je faisais un burn out mais j'avais oublié un détail : il faudra bien faire le retour !

La prochaine fois, je prends l'avion !

 *Photos Exhibition at Cartier Fundation