Ca y est, la date du grand départ approche. En novembre, je vous parlais des choses que je voulais faire avant de partir plusieurs mois en Asie : soient parce qu'elles vont me manquer sur place #adieufromage, soit pour le défi. A votre avis, j'ai réussi à faire tout ce que je voulais ? Alors, j'en suis où exactement ?

1. Faire une grosse fête.

Forcément, on ne va pas partir sans festoyer avec ceux que l'on apprécie. Ce serait malvenu. Que ce soit au boulot, en afterwork, les repas de famille ou avec les copains, on ne s'est pas du tout privés de faire la fête. D'ailleurs, la plus grosse arrive samedi !

2. Manger chez Papa Raffaele.

 

Capture_d_e_cran_2017_11_30_a__09

 

 Ni une, ni deux, j'ai lancé une invitation à des copines du boulot. On a fait la queue #beaucoup, on n'a pas su quoi choisir #commedhab mais on s'est régalées. J'ai déjà envie d'y retourner !

3. Me faire une session parisienne.

 

Capture_d_e_cran_2017_12_18_a__15

 

 J'avais très envie de repasser une journée à Paris avec ma soeur, chose que je faisais volontiers avant que je ne rencontre un homme qui n'aime pas notre capitale.

4. Me prendre une cuite au champagne.

Bon finalement, il n'y en a pas eu qu'une... Entre la famille et les amis, j'ai été plutôt bien servie. Je n'ai pas échappé au traditionnel "Mariée dans l'année !". Si ça peut leur faire plaisir... Les pauvres, ils pensent tous déjà que je vais revenir enceinte. Comme si c'était le but de mon voyage...

 

Capture_d_e_cran_2018_01_22_a__08

 

 

5. Préparer des surprises aux copains.

 

photos

 

 J'avais pas trop envie de partir en oubliant les 30 ans de mes copains d'amour que vais rater pendant mon voyage. Et même si on fêtera ça en se revoyant, faut bien que je leur laisse une petite trace de moi. Histoire qu'ils ne m'oublient pas. Quand même.

6. Je veux manger un rôti chez ma mère.

 La viande, la base.

Et autant te dire que comme je vis 1 mois chez mes parents avant le départ, elle a été aux petits soins pour nous avec ses petits plats. Ca réconforte quand tu sais que tu vas manger asiat' 7 mois !

Capture_d_e_cran_2018_01_22_a__08

7. Aller au spa.

Finalement, j'ai eu quelques semaines un peu difficiles avant le départ à cause de problèmes familiaux. Du coup, effectivement, le spa est passé à la trappe ! Entre nous, je ne suis pas inquiète, j'irai me faire masser en Asie au moins une fois et j'en referai à coup sûr à mon retour !

8. Bruncher.

Idem que pour le spa, je n'ai pas pu aller dans mes 2 brunchs préférés Lillois avant de partir mais plutôt des petits brunchs maison, à 2 ou entre amis.

Edit : finalement, j'ai consacré ma journée de demain à mes meilleures coupines et il se trouve qu'on va se faire un brunch oui un vendredi et alors ? végé. Trop hâte ! Et puis la valise, on verra plus tard. Je n'ai jamais autant procrastiné de ma all life.

9. Recourir 10 km.

 Ahem.... Je n'aime pas courir l'hiver. Il fait noir, froid, j'ai peur... Du coup, à défaut de courir 10 bornes, j'ai entrepris une grande remise en forme en prévision de nos treks dans les montagnes à raison de 4 fois par semaine. Dur, dur de toujours trouver la motivation mais j'avais un objectif et je n'ai rien lâché ! RIEN !

 

10. Faire une raclette.

 

Capture d’écran 2017-11-24 à 10

 

Done et re-done ! Alala, le fromage, ça va être dur sans lui sans parler du saucisson ! Faudra bien que je m'y fasse quand même ! J'espère qu'au retour on m'accueillera avec un bon gros claquos !

J'en profite donc pour vous dire "à bientôt". Je ne reviendrai pas ici avant fin septembre, voir Octobre. Si vous voulez suivre mon périple à travers l'Asie, n'hésitez pas à me suivre sur la page Facebook Partir un Jour ou sur le compte Instagram @unjourpartir. Cela va vous faire souffler un peu de ne plus m'avoir dans le coin. Et pour ma part, ça va être une vraie expérience sur moi, mon couple et sur mon potentiel courage. On en reparle à la première bê-bête croisée ! Ha ha ha ! Je ne vous cache pas que je suis heureuse d'arriver à la date fatidique, les dernières semaines ont été éprouvantes tant personnellement que professionnellement, le Dieu de la scoumoune ne m'a pas épargnée.D'ici les quelques jours qu'il me reste, je vais profiter des miens, faire des gros câlins et festoyer un peu. Ne vous en faites pas : vous allez quand même me manquer ! Je ne suis pas très douée pour les au-revoirs alors je vais écourter. Je vous souhaite 7 mois, d'aventures, d'amour et de paillettes ! Ne m'oubliez pas !