Pour mon anniversaire, les copains m’ont offert une liseuse. Une "tea"

J’ai déglutis en ouvrant le paquet parce que, entre nous, hein, j’aime pas trop trop ça. Je fais partie de ceux qui aiment l’objet du livre. Team bouquin. Sans savoir trop expliquer pourquoi parce que ça prend de la place, ça prend la poussière, ça ne te sert qu'une fois personnellement... La liseuse, c'est génial quand on veut se lancer dans le minimalisme. Comme moi. Ahem. Je fais partie de ceux qui ne savent plus où mettre les livres chez eux car la bibli déborde, la bibli qui est d'ailleurs un incontournable dans la maison.

OK, je ne relis jamais mes livres mais j’aime pas m’en séparer. Même si depuis quelques années je m’efforce à ne garder que les meilleurs.

BREF. Qui s’en fout ?

Capture_d_e_cran_2018_01_08_a__15

J’ai donc laissé ma liseuse pas mal de temps traîner à la maison en me disant que ce serait jamais pareil. Et puis je me suis dit que, pour mon gros voyage, ce serait « peut-être », j’insiste sur le « peut-être », pas mal. Je ne peux décemment pas partir 7 mois avec 10 bouquins dans le sac à dos. Ou alors je vis nue. Je vais épargner les Asiatiques, hein.

Pour savoir si elle méritait sa place dans ma valise - un vrai casting, j'te jure ! - j'ai voulu lui laisser sa chance. Enfin... Quand je dis "je", c'est plutôt mon amie qui me l'a prise pour y mettre tous les bouquins qu'elle avait lus avec la sienne. J'avais plus le choix, fallait que j'essaye. Et un soir, je me suis lancée. J'ai allumé ma liseuse et j'ai commencé mon livre.

Déjà, j'ai eu du mal avec la prise en main. C'est petit et très léger - 170 g : vraiment parfait pour glisser dans la valise-  donc pas évident de tenir quand on a l'habitude d'avoir un llivre ouvert dans les mains. Aujourd'hui, je ne suis pas encore habituée à 100%. J'ai parfois encore la liseuse qui m'échappe des mains. OUPS !

Sinon, c'est très simple de fonctionnement : on peut même régler l'interlignage, la luminosité et il suffit de poser le doigt sur l'écran pour qu'elle se tourne... enfin... façon de parler... pour passer à la page suivante. Bon avec mes problèmes psychomoteurs pour la prise en main de ma tablette, il m'arrive de passer les pages malencontreusement mais je vous jure, c'est ma faute ! #pasdouée

A chaque fois que je la rallume, je retrouve immédiatement ma page et je ne suis pas perdue. Dois-je vraiment préciser que cela m'arrive souvent avec un livre classique ?

Alors que je redoutais le fait d'être ENCORE devant un écran - entre le téléphone, l'ordi, la tablette...  bonjour la migraine !, on ne s'abîme pas les yeux avec l'écran à encre électronique écran mate, on ne s'abîme pas les yeux !

Je me pose juste une question. Je sais que la batterie est résistante et tient plutôt pas mal mais le jour où je serais en rade et que je n'aurais pas prévu le coup, je risque d'être chiante. Très chiante. Et vulgaire.

Entre nous, j'ai été agréablement surprise par la lecture sur liseuse. Je pense qu'elle fera partie du voyage, la petite veinarde ! Je dois bien avouer que je préfère amplement ouvrir un livre mais, en dépannage, c'est très pratique. Je peux y mettre des millers de livres dessus que j'aurais toujours à portée de main - faut juste pas la perdre, quoi !. Tu rends compte ? Toutes les étagères de ma bibliothèque dans mon sac à main ? Donc pas de lumbago et toujours autant le même plaisir !

Alors un grand, gros et re-grand merci aux copains de me permettre de partir avec mes auteurs préférés et de m'offrir le luxe de me divertir sur la plage pendant que toi tu bosseras dans le froid-la pluie-et le noir niark niark.

Je serais curieuse d'avoir ton avis sur la tablette bibliothécaire !
Tu aimes les liseuses ? OU tu fais partie de la team bouquin ?

Pour info, en ce moment, je lis Danser encore de Julie Lestrange et toi ?