Elles me font rire nos petites grand-mères. Parce que je suis sûre que si je vous parle des miennes, vous me direz que les vôtres sont pareilles.

Tu vois ma petite grand-mère, c'est du genre à te prévenir et à s'excuser qu'elle n'a fait que "3 fois rien à manger" et puis, finalement, tu as l'impression d'être invitée à un banquet chez l'ambassadeur. Saucisses polonaises avec tomates cerises et toasts au saumon à l'apéro, crudités et œufs mimosa en entrée et steak-frites des familles en plat, salade de fruits au kirsch en dessert et puis, part de tarte au café tu veux tarte au sucre ou tarte au melon ? et des crêpes à la levure de boulanger et au rhum pour le "goûter" comme s'il fallait vraiment un goûter !

Beauty_of_Calm_and_Lights_Captured_by_Alexander_Rotando

C'est comme quand tu as le malheur/bonheur ? de dire que tu aimes son gâteau. Tu peux être sûre que la fois d'après, EN PLUS, du repas Ambassadeur, tu repartiras avec un gâteau entier pour manger chez toi. Et cela deviendra votre petite tradition à vous.

Et quand nos petites grand-mères partent "en balade" ce n'est pas forcément pour aller visiter le centre ville mais plutôt pour aller acheter le programme télé chez le buraliste puisqu'il n'y a plus qu'elles déjà pour acheter le programme télé. La promenade aura duré 2 heures Mère-Grand c'est pas Usian Bolt, tu sais... et tu auras légèrement envie d'aller faire un bon gros footing ensuite pour compenser l'allure et le menu à rallonge. L'essentiel, c'est que nos petites grand-mères se soient dégourdies les jambes.

La grand-mère de Ed (Sheeran) m'a fait rire aussi ce week-end : à chaque fois qu'on lui posait une question "comment allez vous ?", "vous n'allez plus jouer aux cartes ?" ou "comment était le flan ?", elle parvenait TOUJOURS à placer que "Oh tu sais avec mes problèmes aux bronches...". Tout le week-end, elle n'a eu de cesse de répeter aux gens qu'elle croisait qu'elle était heureuse qu'on soit venus tout un wek-end rien que pour elle, ce que je trouve trop mignon. Ce qui l'est moins c'est quand elle tente de faire culpabiliser son petit fils quand on lui dit que l'année prochaine, avec notre voyage, on risque de ne pas pouvoir venir et qu'on viendra plutôt dans deux ans. "Si je suis encore là..." Ahhh ça, elles l'ont aussi l'art et la manière de la culpabilisation ! Peut-on vraiment leur en vouloir de vouloir nous voir le plus possible et de craindre la suite ?

En parlant de choses fâcheuses, il faut savoir que ma petite grand-mère a mis une étiquette au dos de chacun de ses meubles avec le prix d'achat. Quand elle ne sera plus là, elle ne voudrait pas qu'on se fasse flouer en vendant ses meubles. Sacrée elle, va !

Ce qui est drôle c'est que tu as l'impression chez nos petites grand-mères que la poussière n'existe pas c'est toujours une vitrine Monsieur Propre chez la mienne. En revanche, ce qu'il ne manque JAMAIS chez ta grand-mère et qui est toujours au même endroit, c'est une photo de toi, sans dents, habillée comme une pouilleuse devant le musée de la pantoufle en 1994. Elle est là genre... TOUS LES JOURS de TOUTES LES ANNÉES ! Ce qui plaît beaucoup à Ed évidemment qui ne manque pas une occasion pour l'envoyer à l'un de mes potes. Ou bien, ta petite grand-mère a une autre passion à ton désavantage : s'esclaffer avec Ed devant tes non-prouesses artistiques de jadis. Elles les a donc tous gardés ? Limite encadrés ?

Ce qui m'a permis d'entendre un jour :

"Oh il est joli celui-ci de Paula vers ses 3 ans !"
Au dos : Paula, 10 ans. N'est pas Picasso qui veut !

Mais là où ma grand-mère excelle, c'est quand elle nous sort des expressions toutes faites dont elle a le secret :

"Il n'a pas fini, lui de danser devant le buffet ?"
Imaginez avec un accent du Nord svp, cordialement, bisous.

Ce qui a pour signification que le danseur devant le buffet est une personne qui vient chez toi pour gratter à manger. Avec ma soeur, on les note toutes pour un jour écrire un livre à la gloire de notre Mère-grand. Pluie de paillettes sur elle !

Nos petites grand-mères, en revanche, ne sont pas des as de la technologie. Ainsi, ma petite grand-mère te dira qu'elle n'a pas le Fax = Internet ou que son magnetoscope = lecteur DVD est en panne. Ce qui ne l'empêche pas de connaître parfaitement les touches de la télécommande pour monter le volume ou de crier dans le téléphone pour être sûre que l'on est bien entendue. D'ailleurs, petite spécialité de la mamie de Ed avec le téléphone : te passer tous les gens qui lui téléphonent. Même ceux que tu n'a jamais vus. Oula c'est gênant, je ne sais jamais quoi dire à part "Bonjour... ... ... ..."  et de lui rendre le combiné comme si je touchais un truc dégueulasse à 2 doigts de me faire chialer, genre des couilles de taureau.

Enfin, nos petites grand-mères sont hyper généreuses. Elles veulent toujours te faire des cadeaux et que tu repartes avec quelque chose. Alors que bon, fallait vraiment pas, hein !

"Non ça va aller Mère-Grand, je n'ai pas besoin de ce porte-savon à fleurs marron. Je te jure, c'est vraiment très gentil mais j'en ai déjà un en fait. Et puis, tu es encore parmi nous ? Tu vas encore te laver ? ...."

Ou alors, on doit repartir avec les cadeaux gagnés au Bingo. A quel moment, Mère-Grand s'est dit : "Tiens, je vais choisir les coquetiers en forme d'oie, je les donnerai à Paula, ça lui fera plaisir." ?

D'ailleurs, la dernière fois que j'ai vu ma petite Grand-mère, elle nous a fait un sketch comme elle sait les faire. Aller manger chez ma Grand-mère, c'est encore mieux que d'aller voir un spectacle de Dany Boon c'est un pur produit du Nord.Elle nous racontait alors l'enterrement de sa meilleure amie Andrée concentre toi, faut imaginer avec l'accent ! :

"Oh c'était une belle morte, hein ! Il lui avait fait un bio maquillage. Ils n'avaient pas fait le soin pour pô qu'elle pourrisse parce qu'elle allait être brûlée. Et pis, quand on était au cimetière, on attendait Andrée dans son vase..."  Vous avez bien compris : Andrée s'est fait incinérée !

Sans oublier que j'avais affaire à une fan de télé réalité, elle a enchaîné :

"Tu regardes les fermiers sur la 6 ?
Elle parle de L'amour est dans le pré.
- Bah tu vois Roland ?
- Euh non...
Rien à foutre, elle continue.
-Il est amoureux de la bouchère du Nord alors il est allé chez elle. V'la ti pas qu'il est arrivé à l'gare e'd Somain ! Juste derrière, lô. Et pis, j'ai r'conno la maison, c'était à Abscon, là où ma mère elle restait. Ils avaient invité des amis pour rencontrer Roland, tu sais qui y'avait d'dans ?
-...
- Jéromine ! Mais si, Jéromine, celle qui vend de cacowètes et du café sur l'marché. J'la connais depuis que je suis petite, elle avait toujours une souris sur's'tiête !"

Elle est unique et inarrêtable !

Enfin voilà, aujourd'hui, c'était un hommage à nos petites grand-mères parce qu'elles sont toutes des bijoux. Elles sont aussi drôles que parfois légèrement agaçantes mais on les aime, c'est tout c'est comme ça ! De vrais sketchs ambulants !

 

Pluie de paillettes sur la vie de nos petites grand-mères !

* Photo Beauty of calm and lights captured by Alexander Rotando