Première copine enceinte mieux vaut tard que jamais - moi ce n'est pas pour tout de suite, j'ai pas encore trouvé le chemin première baby shower. Paraît que ça se fait. J'ai quand même dû regarder dans Google ce que c'était et j'ai fait une crise d'asthme direct : j'ai pleuré du rose des yeux, j'ai vu des guirlandes à pompons, des gâteaux colorés pleins de crème... J'ai un peu pris peur, je dois bien l'avouer, pas étonnant quand on a peur des petits êtres humains récents...

Comme je n'y connaissais pas grand chose mes copines ne sont pas encore passées au stade poule pondeuse #cotcot, j'ai un peu laissé les filles organiser la fête. Une fois la date annoncée, les filles ont commencé à parler déco : guirlandes pastèques, verres à pois, pailles colorés... J'ai ravalé mon vomi : tant que tout n'était pas rose, ça m'allait très bien.

Bon...  J'ai quand même eu peur de m'imaginer avec une fontaine limonade menthe/citron et un cupcake beaucoup trop rose dans la main un vendredi soir. Alors je me suis lancée :

"Et il y aura de l'alcool ?"

Première intervention réussie. C'était pas prévu. Je ramèrais du rosé pour être dans le thème. J'ai sauvé la vie de tout le monde, là.

La copine qui allait nous recevoir proposait des brochettes de crudités pour le repas. Je n'ai pas hésité une seconde :

"Et il y aura de la viande ? Nan mais dites-moi, sinon je passe au Mac-Dal avant, quoi !" #lareloudeservicecestbibi Je sais on rêve tous de m'avoir comme copine...

Et même si j'étais persuadée que tout allait être parfait et qu'on passerait un chouette moment, je trouvais que ça manquait encore un peu de fun. Pour moi, c'est un peu l'enterrement de vie de jeune fille de la grossesse. Et même si la maman ne peut plus voir ses pieds et ne peut plus faire les concours de limbo sans tricher, elle a le droit d'avoir une Baby shower funky. Non ? Surtout qu'elle a beau être douce ma copine, elle aime aussi s'amuser et festoyer.

Alors quand on en est venues à parler du gâteau, les idées ont fusé : il y a celle qui voulait un gâteau rose parce que c'était une fille, il y a celle qui préférait les cupcakes parce que c'était plus pratique et qu'on pourrait en faire plein de différents youpiiiii !, il ya celle qui préférait le très classique, la valeur sûre...

Et moi, évidemment, reine du glamour et de l'élégance, j'ai proposé un vagina cake.

Capture_d_e_cran_2017_06_22_a__11

Tout le monde a rigolé... et tout le monde s'est finalement rétracté 2 jours après disant qu'il ne fallait  pas effrayer la future maman, qui doit sûrement avoir les hormones en foufelle. Rooohhhh ! Du coup, on s'est rabattues sur un gâteau flamant rose et pas flamand rose parce que c'est pas top glamour un belge rose. Les grandes discussions se sont installées. J'ai voulu mettre tout le monde d'accord en proposant un gâteau flamant rose avec une épisiotomie mais je n'ai pas fait beaucoup d'émules. J'ai compris qu'il fallait que je re-resorte du comité d'organisation.

Et puis, chacune est allée de son idée, a remis en question le lieu, la date, les activités, le menu... C'est devenu un gang bang prénatal au point que certaines lâchent l'affaire, s'en remettant aux plus persévérantes. On a compris qu'il valait mieux laisser l'organisation un quelques filles seulement. Ce serait sûrement plus facile qu'à 15. Non ? Finalement, c'est pas tant le superficiel qui compte dans ce genre de choses, c'est de s'amuser. Alors, on a laissé faire. OSEF.

Le jour J est arrivé. J'avais moyen-moyen envie d'y aller. Je ne voulais pas jouer à "celle qui change la couche de la poupée en première a gagné ! Youhou !" On m'a mis une coupe de bulles entre les mains comme pour me dire "T'inquiète pas, ça va aller ma Paula !". Les copines sont arrivées. La future maman aussi. Elle a lorgné sur notre champagne. Elle a mangé des petits pots pour bébé en devinant si c'était plus "Légumes d'hiver" ou "tambouille d'été". On a mangé des brochettes de bonbons et du guacamole. Elle était même ravie de son gâteau flamant rose. Si elle savait que ce flamant nous avait coûté environ 36 heures de parlotte !

Au final, j'ai passé une bonne soirée à papoter avec les copines. C'est dingue de voir qu'on a toujours quelque chose à se dire entre filles, non ? Il manquait juste le vin et le fromage moi, il me faut des repères mais c'était une autre version sympathique aussi. Je ne suis pas sûre de vouloir avoir une baby shower quand je serai enceinte one day maybe - I hope. L'essentiel, c'est que la Maman ait passé une super soirée girly avec ses copines et de savoir que même si elle est enceinte personne n'est parfait, on l'aime toujours ! <3