J'ai écrit ce billet avant les terribles incidents qui se sont produits à Londres le 22 Mars.
Toutes mes pensées vont, bien entendu, au peuple Britannique.

Avec Hugh (Grant), nous avons récemment fait une petit escapade londonienne, l'occasion de prendre l'air que ce soit au niveau du boulot, de notre ville chérie et mêmes des copains. Oui, oui, je vous jure ! Faut savoir couper le cordon ! Grâce à mes super pouvoirs, j'avais trouvé des billets d'Eurostar à 58 euros par personne le bon plan : guetter les promos du genre et... se jeter dessus ! J'ai dit à Hugh : "Prends un slip, on y va !"

C'est donc aux aurores #9h30 avec mon mini sac à dos Primark que je ne savais pas comment l'utiliser jusqu'à présent avec nos 2 slips dedans que nous avons embarqué pour aller voir Queen Elizabeth. Nous sommes arrivés à 10h à London ne crois pas que c'est à 30 minutes en train, hein ! C'est le décalage horaire. Il pleuvait. Shit ! On n'avait pas de capuche. Hugh, ayant une envie pressante, nous sommes rentrés dans un café pour se sortir la tête du cul et Hugh d'en sortir autre chose, si tu vois ce que je veux dire. Hugh était venu à Londres quand il avait 4 ans. Autant dire qu'il comptait sur moi pour le programme ! Ca tombait bien dans mon petit carnet, j'avais établi un super programme avec des petits coeurs partout !

Londres6

Le magasin des Moomins - mon institution

En sortant du café, grand soleil. Perfecto puisque le café ne fait visiblement toujours pas pousser les capuches. Nous avons donc visité Covent Garden et son quartier en long, en large, re en long parce qu'on s'est plantés et en travers ! L'occasion pour moi de me ruer dans le magasin des Moomins dans Covent Garden, mon dessin animé préféré quand j'étais petite. Hugh a à peine soufflé en plus ! Nous nous sommes ensuite rués au Shake Shack pour manger ces adorables frites frisées au cheddar fondu.

Pour digérer il fallait au moins ça, nous avons marché vers Picaddillly Circus en passant par Leicester Square où Hugh a tenu AB-SO-LU-MENT à s'arrêter au Lego store et au Mnm's World, ce magasin HO-RRi-BLE qui pue le chocolat et où tu peux vivre ta all life sponsorisée par des boules de chocolat. Il est bien sûr tombé dans le piège d'en acheter une poignée et est sorti, fier comme un coucou, en me disant qu'il avait pris mes préférés au peanut butter ceux que j'avais ramené de NYC, qui en fait étaient juste au peanut, des Mnm's classiques en somme. FAAAIIILL !

Londres4

Shake Shack - Best fast food ever

Bref, tout en redescendant la ville, nous avons écouté ces chanteurs de rue, des petits Ed Sheeran en puissance, qui m'ont fait l'honneur de me chanter "Allelujah" au moins 3 fois pendant le week-end. Mon petit coeur a fondu comme des Mnms dans ma poche ! Nous avons entamé la descente de Regent Street, cette immense rue aux magasins chics. Bon, entre nous, c'est sympa 5 minutes mais nous avons vite bifurqué dans les rues adjacentes en quête de calme et nous sommes tombés sur une pépite : Carnaby Street ! Avec ses petits magasins rigolos je suis notamment entrée dans le magasin de chaussures le plus drôle de ma vie et chez We built this city où je rêvais d'aller. Hugh s'est bien foutu de moi quand je lui ai dit que je voulais acheter une sérigraphie de pigeon. A mi-rue, nous avons trouvé un adorable passage qui arrivait sur une petite cour ornée de guirlandes lumineuses et de terrasses de nombreux restaurants. Hugh et moi, y avons pris un smoothie tellement nous avons trouvé l'endroit cool.

Londres3

Heureux petit passage dans Carnaby street

Toujours en marchant, nous avons rejoint Trafalgar Square où nous nous sommes bécotés sous les imposants lions. Hugh a cru bon aussi m'expliquer pourquoi on disait "Faire un coup de Trafalgar". Il va me culturer, je vous dis ! Par élan artistique, nous sommes même entrés à la National Gallery, gratuitement. A la fin de la première salle, nous sommes ressortis car nous n'avions finalement pas envie de faire de musée. Mention spéciale tout de même pour la beauté du lieu.

Là c'est le moment où j'aurais dû emmener Hugh au panorama du Sky Garden que j'avais préalablement réservé gratuitement également. Manque de pot, ça ne restera qu'un dream puisque j'ai... comment dire... oublié. Oups ! Je compte sur votre discrétion, il ne le sait toujours pas.

En redescendant, encore un peu, nous sommes arrivés aux pieds de Big ben et de la House of Parliaments pour laquelle, Hugh a eu un vrai coup de coeur. C'est vrai que l'architecture Bristish est très... grise... voire tristoune. Et il a trouvé que, pour le coup, c'était un bâtiment qui valait largement le détour. Nous avons poussé jusqu'à la Westminster Abbey, Buckingham Palace que Hugh a gratifié de "tellement moche" et Saint James Park.

Londres2

Légèrement fatigués par cette longue promenade à pieds, nous avons décidé d'aller nous poser à l'hotel à la station de métro Russel Square où nous avons enfin pris le métro pour nous y rendre. L'hotel, le Saint Athans Hotel, était loin d'être terrible : déco rococo, sanitaires entre les palliers et très exigus, très mal insonorisé... Mais nous l'avons trouvé idéalement situé. En effet, Russel square est un petit quartier populaire à 10 minutes à pieds de Saint Pancras et à quelques stations de métro du centre. On y trouve pas mal de pubs bièèèèrrrreees, de restaurants frriiiittteeeessss et de petites boutiques shooopppiiinnnggg. En préparant, notre week-end, j'avais repéré un super pub dans Soho, le Waxy O'Connor pub où je comptais emmener Hugh, histoire de boire l'apéro et d'y manger un bout. Après avoir repris le métro avec notre plante de pied abîmée, nous avons trouvé ce bar bondé match de rugby oblige et très bruyant. Alors comme on aime bien faire des allers-retours pour rien, nous avons repris le métro après notre première pinte de bière plate rhaa je ne m'y ferai jamais pour retourner aux abords de de l'hôtel. Oui, parce que nous avions repéré dans la rue de l'hotel, un petit resto et un pub.  En y allant au culot, le monsieur du Shake and burger nous a trouvé une mini table dans le fond. Franchement, nous n'étions pas peu fiers de notre découverte et sans l'aide de Trip Advisor : le burger était délicieux avec son pain brioché, ses vrais filets de poulet panés, ses frites maison... Ils proposent même des frites de patate douce #péchémignon ! Et si j'avais su... Et si j'avais su... J'aurais pris les Onions ring, tellement gros qu'on aurait pu en faire des bracelets ! Bon, nous avons vite compris que les légumes ce n'était pas la cup of tea des British car ils en proposaient peu ou pas. Tant pis, on finira le week-end comme des gros. L'addition était même moins salée que si nous avions mangé dans le pub.

Londres

Renfloués de la panse, nous avons pris la direction du pub voisin le Marquis Cornwallis pour boire une bon Ok 3 bières devant le match de rugby. Il était aux anges le Hugh ! C'est légèrement ennivrés, très fatigués et avec la plante de pied douloureuse l'appli podomètre de Hugh indiquait 22,5 km à pieds dans la journée que nous avons rejoint notre hôtel, prêts à tomber dans les bras de Morphée. Mais avant, est arrivé le moment d'enlever nos chaussures et d'ouvrir le festival des odeurs : oui parce que 22 bornes dans des baskets chinées chez le chinois d'en bas, ça fait pas des Chocapics à la fin de la journée. Heureusement, on avait déjà conclu parce que c'est pas avec l'odeur de 3 tonnes d'oeufs pourris qui flottait subitement dans la chambre qu'on aurait pu se pécho. Quand je réalise que je viens de vous raconter ça...

 

Londres9

Le super Shake and Burger à Russel Square

 

La prochaine fois, je te raconterai le 2ème jour : tu verras c'était rigolo aussi. On a eu une superbe météo mais des pieds en sang, nous n'avons pas mangé au même endroit le midi, avons fait des achats improbables et bu une bière sur un coup de tête, une envie folle !

Alors, cette première journée à Londres t'a plue ?

 

Capture_d_e_cran_2017_03_24_a__16

Petite pensée pour Londres faite par ma blogpine La belle bleue