Noël, c'est bien mais c'est encore mieux quand on est bien entraînés. Et pour ça, il y a les collègues et le bureau pour être au TOP le jour J. Aujourd'hui, je vous propose un entraînement spécial Noël au bureau à suivre tout le mois de décembre.

#1 Avoir son calendrier de l'avent au bureau.

Soyons honnêtes, on serait parfois mieux encore couchés que de trier des factures et écouter les conversations stupides de Jean-Philippe. Alors autant adoucir votre pénibilité quotidienne avec une petite douceur une fois par jour. Et non, le calendrier de l'avent, ce n'est pas que pour les enfants ! Après tout, un adulte est juste un enfant qui a grandi et qui a plein d'emmerdes. Alors à vos chocolats !

#2 Décorer le bureau.

Pour se mettre dans le bain, il faut baigner dans une ambiance 100% Noël du matin au soir. Guirlandes, sapin, papillotes... Jouez le jeu à fond ! Et n'oubliez le fameux Père-Noël qui chante quand on tape des mains. Succès assuré au près des collègues pendant 2 heures même si au delà de ce délai, ils risquent de vous détester.

Capture_d_e_cran_2016_11_28_a__13

#3 Faire le concours du plus moche pull de Noël.

Allez et si on faisait comme les British ? Le 16 décembre, célébrons le Ugly Sweater Day. Il suffit de porter le pull de noël le plus moche possible. Mais siiiii, vous savez, ceux en laine qui gratte avec un renne immode dessus ou des gros flocons ou encore aux couleurs criardes rouge et verte. L'idée est tellement tendance que vous n'aurez pas de mal à trouver votre pull horrible dans toutes vos boutiques préférées.

#4 Organiser une cadeaux party.

Et si on faisait un petit cadeau de Noël à l'un de ses collègues ? Ne vous enflammez pas, on n'a pas dit à tous ! Pour cela, un tirage au sort, une thématique et vous piochez le nom d'un collègue à qui vous ferez un cadeau dans un budget de 5 euros maxi. Ca fait un moment très sympa à l'heure du déballage et ça vous entraîne à la créativité pour trouver vos cadeaux et dans le déballage de cadeau. Dans les thèmes, vous pouvez distribuer une chanson à chacun à eux de trouver un cadeau en rapport, une lettre, un adjectif, une couleur...

#5 Tester ses recettes de Noël. Même les ratées.

Pas question de sortir les amuse-bouches crâmés du four ou de râter la bûche devant Belle Maman qui nous attend au tournant. Faut dire vous aviez tellement insisté pour vous en charger. Vous avez foutu une de ces pagaille dans les traditions familiales, vous ! Alors, pour la bluffer et lui fermer le clapet, il faut vous entraîner et comme il n'y a pas de raison que les dégustations se fassent en privé et que le gras aille uniquement dans VOS fesses, vous ramenez vos expérimentations culinaires au bureau pour avoir le verdict de vos collègues. Attention, pas sûr que la prochaine fois, ils acceptent votre invitation à dîner !

#6 S'imprégner de Noël en musique.

Parce que c'est à cette période que l'on a le droit aux chansons les plus gratinées de l'année, on n'hésite pas à en faire profiter la Terre entière, ou du moins tout l'open space. Chaque jour, même heure et pourquoi pas juste après le chocolat du calendrier, on les bassine avec la chanson du jour. Au programme, Maria Carey - All I want for Christmas, Jingle bell - version Glee, Petit papa Noël - Tino Rossi, ou encore Christmas is all around - Billy Mack.

Capture_d_e_cran_2016_11_28_a__13

#7 Faire sa wish list entre midi et 2.

Pour ne pas passer à la trappe Oh désolée, on t'a oubliée !, être déçue du pull qui gratte, ou tout simplement pour avoir un cadeau utile on évite quand même de demander un sex toy à sa mère - sauf si elle est ouverte - ouverte d'esprit, hein !, on prépare une jolie liste d'envies avec photos, magasin et prix à l'appui. C'est la lettre au Père Noël nouvelle génération et ça nous rappelle le temps où on découpait le catalogue de la Redoute dans tous les sens et où on faisait des collages magnifiques hein oui toi aussi tu faisais ça ? Et puis bon, on n'a un peu que ça à foutre entre midi et deux au bureau, non ?

#8 Boire du champagne à la pause déjeuner.

On n'est jamais assez préparés à l'orgie culinaire et alcoolisée que représente Noël. Du coup, à force de boire du champagne quasiment à chaque repas pendant plusieurs jours d'affilés, on se retrouve avec des migraines pas possible. C'est pour ça, que je propose, que tout au long du mois de décembre, on s'enfile quelques coupettes de champ' en mangeant son tuperware. Au moins, pas de mauvaise surprise le jour J !

Capture_d_e_cran_2016_11_28_a__13

#9 On achète ses cadeaux avec l'Internet du bureau.

Je dis ça mais si vous aimez la foule, l'agacement, la chaleur, le froid, l'attente... Allez, courez, dans les magasins ! Sinon, profitez de votre ordinateur pro pour faire vos achats de Noël, faites-les vous livrer chez vous, quand vous serez bien au chaud en train de regarder Dirty Dancing et Maman, j'ai raté l'avion. Ce serait dommage de louper ça !

#10 On passe le 24, au bureau.

Règle essentielle pour ne pas se retrouver prise au piège d'un atelier toasts au foie gras ou pliage de serviettes. Du coup, seule au bureau, loin de tous les préparatifs, on a une journée paisible. En rentrant, vous avez juste le temps de vous préparer... et de mettre les pieds sous la table. Ce n'est pas le paradis, ça ? Dommage, cette année, le 24 tombe un samedi, va falloir trouver une autre excuse - je propose une gastro foudroyante et furtive !

Alors êtes-vous prêts à suivre mon programme d'entraînement pour Noël ?
Let's go !