Je te préviens, je suis fort remontée.

L'autre jour, j'ai mangé au resto avec des copines dont l'une est particulièrement coriace en la matière. Et le repas a viré au chauchemar ! Ca faisait 1h30, rends toi compte 1h30 !!, qu'elles parlaient du 0 déchet, du bio, du healthy qu'elles avaient introduit dans leur vie il y a quelques temps et de tous les changements que cela avait impliqués. Et moi, ça faisait bien 30 minutes que je me demandais ce que je foutais là.

"Moi le matin je mange des flocons d'avoine et de la purée d'amande"

- Miaaaammm ! Moi, je suis plus velouté de mangue maison.

- Et moi, je préfère largement une tranche de pain aux 19 céréales avec une pâte à tartiner bio sans goût. Et toi, Paula ?

- (soupiiiirrrrr)(conversation paaassiiiooonnante du vendredi soir)  Bah moi je bois du jus d'orange Joker, je mange du pain de mie Jacquet avec plein de Nutella à l'huile de palme !"

Aleksandra_Kingo___Spa_days

En soi, je n'ai absolument rien contre les végétariens et les écolos qui changent leur mode de vie. C'est tout à fait honnorable. MAIS... Tout au long de la soirée, j'ai assisté à la révolution de leur vie sur ces changements avec discours moralisateur ensuite pour dire de bien me pourir la soirée jusqu'au bout. Elle surtout une en fait  n'avait que ça à la bouche et il était impossible d'essayer de lancer un autre sujet parce que bon, il se passe aussi tout un tas d'autres choses dans nos vie que la futur disparition du coton tige. C'est comme demander le silence à Ikéa un samedi après-midi !

J'écris aussi cet article car j'ai beaucoup lu d'articles ou de posts Facebook de végétariens ou vegan lassés de se prendre du camp adverse des remarques sur leur mode de vie. Vous pourrez donc constater que dans l'autre sens, c'est la même chose ! Je me demande pourquoi on a besoin de se prendre la tête sur des sujets aussi futiles et de s'affronter one more time. Ne pourrait on pas juste respecter les choix de l'autre sans juger ?

Entre nous, que l'on soit végétarien, que l'on fasse le 0 déchet, qu'on mange bio ou qu'on se coupe les poils de nez au massicot, je m'en trifouille l'escalope de veau je veux juste QU'ON ME LAISSE CHOISIR ce que je veux faire et qu'on ne me fasse pas culpabiliser de mes choix et de mes actes.

J'en ai plus que ras le bol de "l'extrémisme grandisssant" excusez moi du terme, je sais qu'il est osé autour de moi concernant le fait de manger de la viande, de ne pas faire ses courses EXCLUSIVEMENT dans des magasins bio et de se faire plaiz' de temps en temps en dégommant un bon gros claquos ! Est-ce que l'énervement est bien passé ?

Je suis consciente des problèmes de la planète. Je suis consciente de certaines conditions d'élevages d'animaux destinés à l'abattoir. Je suis consciente que certains industriels sont de vrais tyrans. MAIS laissez moi manger mon steak en paix !

J'estime faire les efforts nécessaires pour les choses qui me parlent. Le tri,  par exemple. Je suis même un peu nanak par rapport à ça, je ne rigole pas. J'achète le plus souvent possible chez des producteurs locaux et je fais attention en supermarché à la qualité de mes produits.  Le 0 déchet aussi : j'ai pris conscience il y a quelques mois du nombre de déchets dans un logement et j'essaye de faire attention sans tomber dans une spirale exagérée que je ne tiendrai pas à terme. Côté penderie, je ne jette jamais mes fringues : je les échange, je les vends, je les donne... Ce sont mes choix, mes envies. Je fais à mon niveau et avec mes convictions. Et peut-être que celles-ci évolueront dans le temps. Qui sait...

A vous écouter, on pourrait clamser en 3 secondes en mangeant des produits laitiers, faut pas manger de viande parce que faut pas tuer des animaux, faut acheter tous les fruits et légumes bio pour ne pas se laisser mourir, faut éviter bannir le Nutella parce qu'il y a le monstre de l'huile de palme dedans, blablabla blablabla.... Tu ne trouves pas ça un poil poussé ? Et si tout le monde n'était pas d'accord avec vous ?

 Je respecte TOUS VOS CHOIX parce qu'ils vous appartiennent et que vous avez tous de bonnes raisons de les avoir faits et même s'il y a toujours un végétarien autour de moi qui fait chier sur le choix du resto, je le pense mais je respecte :-)  mais vraiment, VRAIMENT, vous me fatiguez ! J'en ai marre de me faire sermoner en permanence surtout quand je suis en train d'étaler mon bout de camembert sur ma tranche de jambon. De me prendre des remarques dans mes moments off parce que je bouffe une bonne entrecôte saignante et que, PIRE, j'y prends du plaisir. C'est justement un moment de plaisir : alors ta remarque sur le fait que je sois une meurtrière de la planète, elle me passe par le trou à tarte !

"Purée mais bouffe tes pissenlits si tu veux parce mais ne me fais pas chier !"

Pourtant, je n'ai j'amais été fermée au débat ! J'ai toujours écouté, échangé, discuté sur tout ça avec des nanas autour de moi qui me font découvrir des trucs cool mais alors les donneurs de leçons, ça me fout en rogne ! C'est exactement comme quand on te dit qu'il ne faut absolument pas aller dans tes enseignes préférées parce que les fringues sont fabriquées par des enfants. Franchement, je trouve ça risible à souhait. On a eu le cas récemment à Lille suite à l'ouverture de Primark. Il y a eu un grand débat entre les gens chez qui cela provoque une hystérie moutonnesque et une envie compulsive d'acheter et les autres qui hurlent au scandale parce que, vous vous rendez-compte, les pauvres gens qui travaillent dans des conditions effroyables. Ce qui en soit est condamnable. Aujourd'hui, j'en ai aussi plus que marre que de ce débat.

Parce que même si dans le fond ça me met en rogne de savoir les conditions de travail des gens qui confectionnent nos vêtements, je trouve cela d'une hypocrisie TOTALE de sortir de tels arguments en incriminant une seule marque on avait eu le débat sur Facebook. Je connais ces gens - puisqu'ils sont mes amis - sur Facebook - du moins, je connais leurs habitudes vestimentaires. Et croyez moi, il n'existe pas dans leur penderie UN seul vêtement qui soit confectionné en France et dans des conditions décentes. La réalité, elle est là : aujourd'hui, consommer français est hyper difficile pour bon nombre de Français. C'est un luxe que peu peuvent s'offrir, moi la première. Alors qu'on arrête ! Je ne m'excuserai pas de devoir entrer un jour dans le magasin Primark/H&M/Zara/Pimkie... quand je dois m'acheter un pull même si ça me désole en 2016. Mais alors quoi ? On se fabrique des ponchos en paille ? Et si on veut jouer à ce petit jeu là, on peut sans doute leur demander si le smartphone sur lequel ils sont en train de pianoter pour ameuter la Terre entière a été fabriqué dans la Creuse.

Je me demande parfois si toutes les solutions 0 déchets sont vraiment plus écologiques, je pense que tu peux avoir de sacrées carrences en étant végétarienne sans être assez renseigné, manger sans gluten c'est bien, savoir lire les étiquettes, c'est mieux, moi je mange de la viande parce que j'adore ça, parce que, malgré tous vos discours, c'est aussi bon pour ma santé... De tout ça, je veux bien en échanger, je ne veux pas juger, ni être jugée.

 

Entre vous et moi, vous ne m'entendrez jamais
m'excuser d'aimer la viande.
De manger des yaourts.
Et de ne pas toujours pouvoir acheter bio.
Salut !

 *Photo Aleksandra Kingo - Spa days