L'autre jour, je vous parlais de mon séjour à Rome avec Mon-Mec, une petite parenthèse douceur avant les vacances d'été, les vraies. On a eu pendant notre séjour un gros point noir.

L'hotel.

Pourtant, on était pas mécontents de nous quand on l'avait trouvé.

Situation centrale.

De l'espace.

Une terrasse.

La clim'.

Et surtout une méga réduction de -70% sur Booking pendant notre séjour. On a sauté sur l'occasion !

Ok, mon mec m'avait vendu le truc en me disant, "j'ai trouvé un hôtel 4* à -70%". Moi, je ne me sentais plus péter. Bon, quand j'ai vu le truc, j'ai un peu regretté de l'avoir dit à tout le monde. Déjà, c'était pas un hotel mais un Bed and Breakfast, donc un grand appartement avec 5-6 chambres où l'on partage avec boooonnnnhhheeur les salles de bains et une cuisine avec d'autres voyageurs. Et entre nous, on était loin d'une déco 4* mais je n'ai rien à dire là dessus, la chambre était méga confortable.

Pour commencer, on a eu quelques désagréments avec la clim' à laquelle nous sommes peu habitués. Alors passer des grosses chaleurs qu'on ne connaît pas ici à la clim qu'on ne connaît pas non plus ici, c'est pô toujours évident. Mon-Mec a fait une sorte d'insolation un jour avec tous ces changements, moi j'avais mal à la gorge. Tu n'avais qu'à pas dormir cul-nu ! Finalement, la clim s'arrêtait la nuit, on se réveillait transpirants, on avait chaud, c'était l'horreur. 

Nous nous sommes vite rendus compte finalement que si on pensait l'appartement central, il ne l'était pas du tout par rapport aux trucs à voir. On avait à chaque fois 20 min à pieds en plus puisque nous n'aimons pas tous les deux les transports en commun et qu'on faisait tout à pieds.

 

Capture_d_e_cran_2016_07_25_a__11

 

Et puis surtout, on avait un appartement hyper bruyant. Alors quand on est que 2 dedans ou avec des personnes civilisées, tout va bien. Mais je vous laisse imaginer quand ce n'est pas le cas. On a d'abord eu comme voisins une troupe d'italiens qui rangeait la cuisine ou prenait des douches de 50 minutes en pleine nuit, sèche-cheveux inclus. La salle de bains et la cuisine étaient collées à notre chambre, bien évidemment.

On était alors ravis quand ils ont quitté les lieux le lendemain.

On l'était nettement moins quand on a vu arriver les suivants. On avait pensé à tout sauf à ça : des enfants !

Ces charmantes petites créatures qui ressemblent à des petits humains sont de vrais petits monstres. Levés à 6 heures du mat' scusiiiiiii jsuis en vacances, moi !, les enfants se mettaient alors à crier, sauter, jouer, courir dans les couloirs devant notre porte. Tu crois que les parents auraient pu réagir et penser aux autres locataires ? ET BAH NANNNNNNN ! Ils ont laissé faire.

Mon-Mec a une façon de réagir tout à fait incroyable dans ce genre de cas. Je vous laisse deviner laquelle :

Il prend son courage à 2 mains, oublie de mettre un slip et va demander poliment aux gens de... la fermer tout simplement.

Il tape contre les murs pour faire comprendre aux voisins que ça suffit.

Il bouge dans tous les sens dans le lit en ronchonnant et en disant des gros mots comme si ça allait faire changer les choses.

J'ai bien tenté de leur montrer qu'ils n'étaient pas seuls, au cas où ils ne le savaient pas en prétextant aller pisser. Les pauvres enfants ! Ils ont dû voir passer une vieille rombière, les cheveux en bataille, les sourcils froncés, le tout dans un truc qui ressemblait vaguement à un pyjama à l'envers. Visiblement, ça a fait effet... 10 minutes, moment à partir duquel la maman a eu une once de jugeotte en leur demandant de faire moins de bruit parce qu'elle n'arrivait pas à dormir. Mais c'est déjà ça ! Elle les a donc calé devant le petit-déjeuner ils ont d'ailleurs trouvé utile de bouffer les petit-déjeuners de TOUTES les chambres mais bon si ce n'était que ça et devant les dessins animés dans la cuisine qui était toujours JUSTE à côté de notre chambre. Hihihi ! Qu'est-ce qu'on s'est marrés quand ils ont commencé à se chamailler à 6h30, à se bagarrer, à crier ! Vous allez me dire que ce ne sont que des enfants ! Je m'en tape, moi, je suis en vacances, des vacances attendues depuis 3 mois, je n'ai pas à m'occuper des enfants des autres surtout si leurs parents sont en train de dormir et qu'ils m'empêchent d'en faire autant !

Nous avons donc agi au réveil en mettant un mot courtois c'était dur de le rester priant tous les locataires de faire en sorte qu'on passe tous un agréable séjour dans l'appartement et d'essayer d'être "respectful" et ouuaaaiiis, c'est mon côté bilingue ça ;-) des horaires nocturnes ou diurnes pour le bruit. Cordialement. Vous croyez que ça a marché ?

Que nenni ! Le lendemain matin, rebelote !

Je peux vous dire que quand vous dormez mal la nuit à cause de la chaleur et que le matin, vous êtes réveillés à l'aube par des mioches en pleine croissance, ça vous gâche une partie des vacances. Manquait plus que cette famille de mal-appris scusez-moi du terme vole notre nourriture dans le frigo et cela aurait été le comble. Oh mais attendez une seconde ! Ca aussi, ils l'ont fait !

La morale de cette histoire : je préfère payer 50 euros de plus la prochaine fois pour être dans un vrai hôtel. Sans enfant. Sans cuisine. Sans rien. Juste nous. Et le lit. 

Et toi, tu as déjà eu des problèmes d'hébergement en vacances ?