Cette année, j'ai eu la chance d'assister à 2 énoooorrrrmmeesss concerts. Celui d'Adèle et celui de Rihanna. Qu'on se le dise, j'aime ces 2 artistes, pas au point d'être fan mais, entre copines, je ne pouvais que passer de bons moments. Aujourd'hui, je reviens sur 2 artistes complètement différentes, 2 concerts aux antipodes sont-ils seulement comparables ? et essayer de voir celui que j'ai préféré !

Capture_d_e_cran_2016_07_25_a__09

Battle 1 : Chez Adèle :-)

Son humour. Vous serez d'accord : on ne se poile pas de rire en écoutant les albums d'Adèle. Ses chansons sont plutôt à tendance mélancolique. Et pourtant... Et pourtant... Grande suprise ! Adèle s'est révélée être une personne joyeuse, pleine d'esprit et très drôle. Entre chaque chanson, elle parlait à son public, riait avec et lui racontait des morceaux de vie, comme ceux que l'on peut vivre et avec beaucoup de dérision ! Comme quoi... 

Le concert avait lieu le premier soir de l'Euro et elle a eu la gentillesse/dinguerie tu choiz' de nous diffuser 10 minutes du match de la France en live pour remercier tous les maris et ma pote présents dans la salle d'avoir accepté d'accompagner leur épouse/copine ce soir là.

Sa prestation.... ...juste époustouflante ! Il n'y a pas à dire : Adèle a une voix de dingue presque aussi bien que moi, quoi !. On pourrait croire qu'en live, elle nous lâcherait sans doute quelques fausses notes enfin moi, j'y ai cru dur comme fer mais elle est aussi douée en concert que sur ses albums. On s'en est pris plein les oreilles... mais avec bonheur ! J'étais littéralement scotchée à mon siège, elle envoie grave du pâté la Mamzelle quand même !

Sa robe. Adèle était somptueuse dans sa robe au millions de paillettes qui étincelaient le tout Bercy. Que c'est agréable de voir une femme ronde, assumer pleinement ses rondeurs, être ce qu'elle est tout simplement la bonne copine, quoi ! et porter des tenues que les diktats auraient tendance à morphologiquement nous déconseiller.

Son grand coeur. Adèle c'est une personne comme toi et moi enfin surtout comme toi : l'aprem, elle avait couru le Marais pour faire du shopping c'est pas riri qui aurait fait ça et elle avait presque hâte de terminer le concert pour aller se boire un verre de vin moi, je préfère la bouteille. Des histoires comme ça, elle nous en racontait des tonnes. Adèle, elle aurait pu faire ses vocalises, nous faire un fuck et retourner poser son luc à l'hotel mais elle pris le temps d'échanger avec son public pendant le concert. Elle demandait les nationalités de tout le monde et tout le temps. Et en traversant la salle au début, elle a vu un homme chialé de bonheur en la voyant. Une fois sa chanson terminée, elle a demandé qui était cet homme dans la salle. Et vla que le petit Brésilien a pu monter sur scène, la câliner, faire un selfie, se tromper de sens, recommencer et retourner s'asseoir. Chouette moment !

Son Set fire to the rain. Que j'ai attendu tout le concert et qui est arrivé à la fin du concert. C'est ma chanson préférée et pour le coup, j'ai cru qu'elle la faisait pour moi. Pour qui d'autre sinon ? Hein ? A 2, on a mis le fire à Bercy. C'était juste AMAZING !

Notre voix. Venues à 4 après 2 bouteilles de champagne, on était dans le game direct. Faut dire à défaut de pouvoir me déhancher, j'ai placé tous mes jetons sur la voix quitte à la faire dérailler. Bon, le voisin de devant qui ratait l'Euro s'est retourné plusieurs fois surpris d'un tel talent ou d'une telle déchance tu choiz'. On ne peut pas retirer ça à Adèle : ses chansons, elles se chantent easy surtout en yaourt. Sorry pour tous les gens à qui on a cassé les tympans ou les burnes ou les deux mais moi, je ne cours pas les concerts pour poser mon arrière-train sur un strapontin et juste écouter la musique. Moi la musique, je la vis ! Vivement que j'aille à l'opéra !

Battle 2 : Chez Rihanna :-)

Ses tenues. Grand show à l'américaine oblige, Rihanna nous a vendu du rêve par ballots avec ses tenues toutes plus extravagantes les unes que les autres. Bon, s'il m'arrive régulièrement de me trimballer chez moi dans un body avec des cuissardes qui s'attachent autour de la taille, ça ne m'arrive que rarement dans un stade bondé pour un concert. Mention spéciale pour sa combinaison noire transparente à froufrous. Une vraie diva ! Je dois dire que même si Rihanna avait une tendance légèrement provocatrice à se toucher la... le... la teucha, quoi ! pendant ses chansons, c'est une fille sublime ! Chapeau bas pour ses choré endiablées sur ses méga talons de ouf. J'ai déjà du mal à ne pas me faire une entorse en restant debout sur des compensées dans l'herbe alors...

Son grand show. Je l'ai déjà évoqué au dessus mais Rihanna nous a offert un vrai spectacle. Elle ne s'est pas contenté de chanter, elle a dansé aussi, comme une ouf ! Elle était accompagnée de sa troupe de danseurs qui envoyait d'ailleurs du pâté. A chaque fois que Riri nous abandonnait pour aller se changer, elle ne nous laissait jamais seuls. Ses danseurs occupaient l'espace et nous faisaient presque oublier la chanteuse pendant les interludes. Je n'en attendaits pas moi d'elle et c'est ce qui m'a poussé à aller voir son concert : le show à l'américaine.

Son lieu. Premier concert au Stade Pierre Mauroy de Lille pour ma part au stade tout court d'ailleurs. Je n'y avais vu que des matchs de foot qui n'avaient que peu retenu mon attention. Je n'ai pas été déçue du tout ! C'est grandiose !

Nos places. Alors pour le coup, on a vu les choses en grand. On était dans une toute petite parcelle juste devant la scène. Laisse tomber : je ne me sentais plus péter. J'ai espéré que les pauvres les gens sur les gradins nous jalousent salement. Sur sa nacelle, Riri était à 5m de nous, sur scène, c'était 10m maxi... Je n'ai jamais été aussi bien placée pour un concert. A quelques mètres près, j'aurais pu lui chatouiller les doigts de pieds. En plus, cette parcelle était loin d'être pleine donc nous n'étions pas serrés comme des sardines, on avait amplement la place de twerker en paix.

Diamond et Kiss it better. Que dire de plus ? J'ai chanté, dansé, crié ma joie mon voisin est devenu sourd et j'ai kiffé tout simplement. 2 sublimes chansons. D'ailleurs, Rihanna a rendu hommage aux victimes de l'attentat de Nice elle avait annulé son concert du 15 juilet là bas en chantant l'amour avec Diamond. Sublime !

Notre ambiançage. Si ! Ca se dit ! C'est quand même un **fucking*** concert de ouf malade où tu peux danser à fond et te sentir comme une bomba des ghettos. Ses chansons, elles te rendent successivement queen, diva, gangsta, twerkeuse et tout ce que tu veux ! Il n'y a pas à dire : ça fait un bien fou !

Battle 3 : Chez Adèle :-(

Capture_d_e_cran_2016_07_25_a__09

Ses blabla. Je vous l'ai dit : Adèle est une personne très drôle. Elle n'a pas arrêté de papoter avec le public entre chaque chanson. Peut-être un peu trop. 5 longues minutes à chaque fois de parlote dans un anglais avec un fort accent, c'est à la fin un poil lassant. #jalouse #pasbilingue

Son côté statique. Loin des grands show de Rihanna, Adèle nous a soufflé avec ses chansons. En terme de concert, outre le fait de la voir près de nous, j'ai trouvé ça très très très statique à toujours chanter dans la même direction, ignorant parfois son public sur le côté #coucouonestlà

Sa mélancolie. Et même si c'était génial, faut qu'on se le dise, les chansons d'Adèle c'est toujours un peu la même chose, avec cette pointe de mélancolie et de tristesse infinie. Faut avoir une vie sacrément géniale pour ne pas avoir envie de se pendre à la fin... Bon j'en rajoute un peu mais c'est vrai que parfois on a envie qu'elle nous envoie une chanson pleine de peps en pleine face... pour une fois ! #adelejetaimequandmeme

Battle 4 : Chez Rihanna :-(

 

Capture_d_e_cran_2016_07_25_a__09

Son mode medley. Qu'est-ce qu'elle a pu m'agacer Riri ! Je te jure que je suis venue en m'attendant à un concert méga long. La veille, pour réviser au plus juste, j'ai triché #commeaubac pour savoir ce qui allait tomber. 27 chansons ! Truc de ouf ! Je n'avais pas assez de mon après-midi au boulot, dis donc ! Et puis finalement, elle a enchaîné ses 27 chansons en les coupant toutes au milieu. Crois-moi : c'est hyper frustrant. C'est comme si on me retirait mon assiette alors que je n'ai pas fini de manger. J'ai horreur de ça ! #bouhRihannabouh

Son côté fast and furious. Oui c'était un spectacle de malade comme rarement j'en ai vus dans ma vie. Mais beaucoup trop court, voyons ! Bah oui, 27 chansons écourtées pour une durée de concert de... 1h30. Je suis désolée : un concert, c'est au moins 2 heures. Non seulement, on me retirait l'assiette de sous le nez mais on me demandait de partir au plus vite. Ca va quoi ! Moi je voulais un dessert !

Son retard. Sache Riri si tu me lis je n'en doute pas que je déteste, je hais les gens en retard. Mais genre beaucoup ! Ta 2ème première partie ouais, la meuf ne fais pas comme tout le monde : elle prend 2 premières parties - du coup, peut on vraiment appeler ça encore une première partie ? s'est finie à 20h30, tu devais arriver à 21h et tu as pointé le bout de ton nez à 21h30. Sache le pour la première fois : je déteste attendre et avec ma patience de mouche, j'ai failli partir 3 fois, tout juste retenue à chaque fois par mes adorables copines, toujours là pour me tempérer.

Vous l'aurez compris, j'ai du mal à départager les 2 chanteuses parce que j'ai passé 2 moments de dingue dans l'ensemble et qu'au final pas facile de comparer ces 2 monstres de la chanson. Dans tous les cas, si vous avez l'occasion de les voir un jour : je vous le conseille fortement :-)