Mon récit ne sera pas bien différent de ce que tout le monde raconte sur les réseaux sociaux. Mais j'ai passé une excellente soirée devant le match d'hier. Croyez-moi mettre "excellente" et "foot" dans la même phrase relève de l'exploit pour moi. Alors je me suis dit que j'allais vous raconter les péripéties de la nuit.

Manu_Fauque_avec_un_Huawei4

Hier, en rentrant du boulot, je suis allée courir. On sentait l'excitation monter petit à petit dans la ville. Les supporters peuplaient déjà tous les terrasses des cafés. Je me suis dit "Mince, je suis en retard !". J'ai couru 7 bornes, j'avais trop chaud. On s'en fout mais je voulais le dire quand même en passant.

J'ai rejoint des copines pour papoter avant le match. On a peinturé nos visages, on a mis des extensions de cheveux tricolores, on a bien rigolé. J'ai chanté la Marseillaise avec conviction, j'étais patriotique hier. Bon, je ne sais toujours pas si on dit "Les tendards sont grand-élevés" ou "l'étendard sanglant est levé" mais peu importe...1 coca light, 1 bière et 1 selfie plus tard, on était dans une boîte de sardines et je ne voyais même pas les écrans du foot.

J'ai donc rejoint mon mec et ses potes dans un bar juste avant le penalty. Les bleus m'ont fait un beau cadeau !! Ca chantait, ca dansait... J'aime voir le sport fédérateur comme ça ! La Marseillaise, les chants de supporters... Je me sentais comme un poisson dans l'eau. J'avoue j'avais des papillons dans le ventre quand j'ai vu Mon-Mec lancer un chant avec sa grosse voix et tout le bar reprendre après lui.

"C'est mon mec ! C'est mon mec !" que je disais à tout le monde ! Et lui était si fier de moi que je ne lui demande plus la différence entre un penalty et un coup franc. Je crois que la coupe du monde de rugby nous a fait nous rencontrer, l'Euro de foot nous a encore plus rapprochés. #niannian #sortezlesmouchoirs

A chaque but, je me prenais des jets de bières dans la face même que je venais de me laver les cheveux. Mais c'est pas grave ! C'est le jeu ma pov' Lucette ! A la sortie du bar, on n'avait pas envie de rentrer, on voulait fêter la victoire des bleus. On a vu des drapeaux partout, des gens qui s'embrassaient, on a entendu des klaxons, des chants dans la rue, j'ai même failli me faire renverser. Heureusement, on m'a rattrapée in extremis.On a "dansé" ou plutôt on s'est bousculés dans la bonne humeur avec des inconnus sur la petite place en bas de chez moi.

Et puis on s'est dit "1h du mat ? Oh ça va, il nous reste encore 6 heures de sommeil ! Venez les copains on va reboire une dernière bière !" Tu peux me dire pourquoi on fait ça, hein ?? Pourquoi ? Alors là, j'ai cru que j'étais riche. Genre vraiment beaucoup. J'ai payé ma tournée de pintes à tout le monde, on était 8. Aïe !

On a fini par rentrer chez nous, un peu complètement ivres, raccompagnés par les klaxons des voitures et la bonne humeur des passants. Hier, j'ai apprécié ma soirée, hier, j'ai apprécié le foot. Je suis heureuse quand même que l'Euro se termine dimanche : mon foie va pouvoir ENFIN pouvoir respirer. Mon porte-monnaie aussi !

Aujourd'hui, j'ai des courbatures et mal aux cheveux pleins de bière mais ça valait le coup. Ce soir j'irai me coucher tôt ! Enfin, je crois...

Et toi, c'était comment le match hier ?

*Photo Manu Fauque avec un Huawei 4