Ahhhhh ça faisait longtemps, dis-donc ! Ca faisait bien quelques mois que je n’avais pas été frappée par le bâton de l’insomnie. Manque de pot, jeudi soir, alors que NON JE NE FAISAIS PAS LE PONT le lendemain, je n’ai pas trouvé le sommeil. All night long, je me suis dit que j’allais y arriver, j’allais m’endormir mais quand j’ai entendu les premiers oiseaux s’égosiller dehors vers 5 heures 30, je me suis dit qu’ils se foutaient vraiment de ma gueule !

Arlette Chiara Sivizaca Condé3

 

Le lendemain, je n'étais pas ultra fraîche...

 

Et comme dirait Amandine (et aussi les One Direction), l’insomnie c’est un peu « The story of my life ».

Toute cette nuit-là, j’ai eu l’occasion de penser. Beaucoup penser. J’avais un peu que ça à faire en même temps. Et j’ai donc cherché des techniques complètement inefficaces pour m’endormir.

Oh oui, j’aurais pu mettre en pratique tout ce qu’il faut faire pour bien dormir mais j’avais déjà bien mangé, j’avais déjà bu une bière et j’avais déjà regardé la télé. Je pense que niveau excitants, j’étais au summum de l’incongruité !

1)    Tu repenses à tout ce que te disait ta mère quand tu descendais dans le salon le soir en geignant d’une vois niaiseuse autant qu’insupportable : « J’arrriiiivvveeee pppasssss àààà doooorrmmmiiirrrr ! ». Tu comptes donc les moutons, tu t’auto-chasses les mauvaises pensées de la tête d’un geste de la main (ah bah oui, ta mère n’est plus là pour le faire) ou encore tu chantes ta chanson préférée quand tu étais petite. Voilà donc, aussi improbable soit la situation, tu te remets à chanter à tue tête dans ta chambre en priant le ciel pour le que le voisin-so-sexy-du-dessus ne t’entende pas la berceuse russe qui a bercé tes soirées d’enfants. Humm !

Efficacité : 12%

2)    Comme un enfant de 4 ans (oui, des fois, tu es légèrement immature sur les bords), tu te dis que si tu n’as pas envie de dormir, c’est parce que tu as envie de boire un verre d’eau ou de faire pipi. Oui. Comme ça. A 3h34. Mieux vaut commencer par le pipi, d’ailleurs. Comme si une fois, l’hydratation et la délestages faits, ton sommeil allait venir comme par miracle.

Efficacité : 5%

3) L’erreur la plus fatale, selon moi, c’est de regarder l’heure toutes les 5 minutes. Faut dire, tu te connais bien : tu sais qu’en dessous de 7 heures de sommeil, tu seras 1) imbuvable le lendemain matin et 2) tu seras totalement inefficace au travail. Oui, parce que, il semblerait que j’ai oublié de préciser : l’insomnie arrive toujours quand tu travailles le lendemain. Sinon, ce ne serait pas drôle. Tu pourrais te reposer et tout. Donc toi, tu regardes ton réveil et tu comptes le nombre d’heures qu’il te reste à dormir avant que Satan le réveil se mette à hurler : « Debout feignasse ! Et va bosser ! » Très mauvaise idée ! Plus tu regardes, plus tu stresses et moins tu dors.

Efficacité : 1%

Brooke DiDonato 3

4)    Essayer de faire le vide. Tu te dis qu’en te concentrant sur le néant, en fermant les yeux et en essayant de visualiser la couleur noire, le sommeil finira par venir. Mouais. Tu auras sans doute remarqué qu’au bout de quelques secondes le noir est brisé par des petites formes imaginaires colorées qui t’empêchent de voir noir. Et puis, de toute façon, même si tu voyais du noir, est-ce que ça te ferait vraiment dormir ?

Efficacité : 16%

5)  Bon quitte à avoir les yeux grands ouverts, autant en profiter pour faire quelque chose de concret. Tu allumes la lumière et tu te mets à faire un truc que tu ne ferais jamais en pleine journée (pas le temps, pas l’envie, pas le besoin…) dans l’espoir que cela t’épuise. Au pif ? Vraiment au pif, hein ! Ranger la trousse à pharmacie et trier les médicaments. Qui fait ça en journée, franchement ?

Efficacité : 0,5%

6) Fermer les yeux au moindre signe de fatigue et penser très fort à s’endormir et ne pas s’endormir.

Efficacité : 3,4%

Jesús Chapa-Malacara 2

The story of my life I take her home - I drive all night to keep her warm and time -
Is frozen (the story of, the story of) - The story of my life I give her hope...

7) Rallumer la lumière, lancer la chanson « Story of my life » des One Direction en faisant la choré pour espérer s’épuiser et dormir. A défaut de t’endormir, tu as réveillé la voisine du dessous. Bien joué ! C’est toujours plus gratifiant de savoir qu’il y a des gens qui ne dorment pas non plus là où tu es.

Efficacité : 9%

8)  Rallumer la lumière et regarder la dernière vidéo du Palmashow. Ton père s’endort bien devant la télé, tu peux bien t’endormir sur Youtube… Du coup, tu enchaînes sur la dernière vidéo du Studio Bagel, vu que tu ne dors toujours pas. Tu en es au point de chercher un reportage méga chiant et soporifique pour piquer du nez genre La vie passionnante des batraciens en Nouvelle Zélande au XIIIème siècle. Fail. Tu arrives au bout du reportage et tes yeux sont toujours ouverts.

Efficacité : 17%

Alors oui, j’aurais pu boire une tisane Nuit tranquille même si je préfèrerais nettement Nuit de folie. Je n’étais plus à ça près. En fait, je sais ce qu’il me faudrait. Je m’endors très vite en voiture. Suis pas sûre que mon voisin-so-sexy-du-dessus aurait kiffé que je le réveille à 5h du mat pour lui demander de me faire faire le tour du quartier dans sa Corsa…

Et toi, tu fais quoi de stupide pour t’endormir ?

 

*Photos 1. Arlette Chiara, 2. Brooke DiDonato, 3. Jesus Chapa-Malacara