Si j’avais su…

Non. Ou plutôt si Madame Budrier, instit de maternelle, savait, elle s’arracherait les cheveux. Faut dire, à l’école, j’étais un peu la cancrette du coloriage. J’étais toujours celle qui dépassait, qui remplissait les cases avec des couleurs pas très coordonnées et qui bâclait le tout pour aller le plus vite possible en récré. 

P1060797

Et puis l’autre jour, en me promenant dans les allées de ma grande librairie, il y avait tout un pan de mur avec des carnets de coloriages pour adultes. 


-L'auteure vous remercie d'avance de ne pas comprendre « coloriage pornographique »- 

Des coloriages antistress qu’ils disent. Toujours guidée par ma curiosité, j’ai ouvert un de ces livres, puis deux et même un troisième. Point de mot. Une quantité impressionnante de graphismes, plus ou moins gros, en noir et blanc et qui n’attendent qu’une chose : être coloriés.

P1060805

J’ai donc décidé d’acheter un de ces bouquins : Jardin secret, carnet de coloriage et chasse au trésor antistress aux éditions Marabout. Celui avec des fleurs partout. Etonnant, non ? Pourquoi ? Je ne sais pas vraiment.  Je me suis juste dit que l’idée était rigolote et qu’à défaut d’avoir les yeux scotchés sur la télé les soirs de loose, je pourrais m’occuper l’esprit de façon légère en coloriant. Ma sœur venant d’acquérir un poster à colorier représentant toute une ville, je me suis dit que dans tous les cas je n’étais pas la seule à être à côté de la plaque si c’est ce que vous pensez. Il a donc fallu que j’achète aussi des feutres. Savez-vous seulement combien coûte une pochette de feutres ? Cela doit bien être l'équivalent d'un petit PIB, ça ! 

Une fois chez moi, je me suis mise à colorier frénétiquement. Je me suis éclatée comme une folle. Bon, je dois bien avouer que je ne suis toujours pas passée professionnelle en la matière (je dépasse encore dans les petits détails, mes couleurs ne sont pas toujours uniformes et ne sont pas toujours choisies sur des critères purement esthétiques) mais, au diable les varices, je m’éclate !

P1060795

Au final, pour moi, peu importe le résultat (et heureusement !), je dois bien avouer que de temps en temps, je sors ce bouquin et me mets à griffonner, c’est terriblement chronophage, à tel point que je suis arrivée à la bourre hier à ma séance de ciné parce que je voulais au moins terminer le hibou, et cette branche-ci, et celle-là… et qu'avant hier, je n'arrivais plus à quitter le bouquin, je suis allée me coucher vers 2h. Va expliquer à ta chef le lendemain que tu as la tête dans le luc parce que tu as colorié toute la nuit. #nocredibilityinside

Alors pourquoi coloriage antistress ? Ces coloriages sont issus de « l’art thérapie » et sont un moyen idéal pour évacuer son stress. Par la concentration, ils sont censés libérer les émotions du colorieur par l’expression artistique. Nous retrouverions ainsi le calme intérieur et du temps pour soi. Bon autant vous dire que même si je trouve que c’est une activité apaisante où l’on se libère l’esprit, on ne pense pas à grand chose sauf aux petites fleurs qu’on met en couleur, je n’y vois pas pour autant une forme de thérapie.

Alors si toi aussi tu as des bouffées créatrices qu’il faut laisser s’exprimer, des soirées à occuper, un stress à évacuer… Je te recommande les coloriages antistress et l’art thérapie. Choisis tes graphismes, choisis tes feutres et en avant les couleurs !

TEASING : dans un futur fort rapproché, il se pourrait qu’un livre de coloriages anti stress soit à gagner dans un concours… Je dis ça, je ne dis rien !

Image 1 Image 2

 

  Image 4  Image 5