Non, ne pars pas tout de suite en courant, en enfonçant tes doigts au creux de tes oreilles et en criant « lalalalalala », petit lecteur. Je ne suis pas en train de devenir une blogueuse beauté. Je n’en ai ni la prétention, ni le talent, ni le budget

Bon, que je t’expliquasse le contexte. 

Mitsuko Nagone11

J’ai un terrain allergique dont on ne connaît pas trop la cause (en fait, on n’a jamais vraiment cherché)(quand je dis on, c’est moi, en fait). Ceci m’amène à avoir d’immenses plaques sur les jambes et les bras,  de temps à autres accompagnées d’énormes crises de démangeaisons (c’est bon là ? J’ai ruiné tout mon potentiel glamour ?)(on me fait signe que oui). Des crises incontrôlables et interminables qui empêchent tout raisonnement du type « Arrête de te gratter, tu vas avoir des marques ».  Ca gratte --> je gratte. Point.  Parfois, jusqu’à saigner. Oui, oui, je ne suis plus à ça près alors je ne vous épargne AU-CUN détail. Dans ces moments-là, je serai prête à me scalper la peau pour en finir avec cet état de nerf. 

Bref, un jour, des blogueuses beauté de talent (coucou EMG), m’ont conseillé de me diriger vers la gamme XERACALM d’Avène. Prête à tout pour en découdre (même à ne plus manger de yaourts à l’abricot)(mais ça, ça n’a aucun rapport), je décidais de tenter l’expérience. 15 balles plus tard en pharmacie, je pouvais enfin jeter mon pot de crème hydratante qui devait contenir des substances trop agressives pour moi pour le remplacer par le joyau (dans lequel je fondais beaucoup d’espoir). 

Image 2

 

Cette crème dite « relipidante » (terme n’existant dans aucun dictionnaire mais qui doit signifier « nourrissant en profondeur ») est idéale pour nourrir (tu vois, je ne suis pas TOTALEMENT à côté de la quepla) les peaux très sèches et apaiser les sensations de démangeaisons du nourrisson, de l’enfant et de l’adulte. Autant dire que, jusque-là, cette crème était faite pour moi. 

Son principe actif, l’I-modulia® (attends, je t’explique, je me suis rencardée) est une « innovation biotechnologique développée  après 12 années de recherche par les Laboratoires Pierre Fabre » et qui «diminue les sensations de démangeaisons dues au desséchement cutané, apaise les rougeurs/irritations dues à l’hyperréactivité de la peau, ré-apprend à la peau à se protéger.» On peut aussi compter sur les CER-OMEGA qui « réparent et nourrissent la peau et renforcent le film hydrolipidique. » Enfin, on n’oublie pas la touche Avène avec son Eau Thermale qui apaise et atténue les sensations d’inconfort et adoucit la peau. Tout un programme ! 

On conseille alors cette crème pour les peaux à tendance atopique (hummmm, vous avez dit ?)(et là Wikipédia nous vient en aide « L'atopie est une prédisposition génétique au développement cumulé d'allergies courantes »), les peaux sujettes aux irritations, aux démangeaisons et aux peaux sèches par nature (plus d’infos ici). Avène, je suis en plein dans ta cible ! 

Image 3

Trop hâte d’essayer ! Et puis, j’ai vu Amandine et Chacha citées plus haut qui, m’ont également donné l’huile lavante relipidante de la même gamme, idéale pour le même type de peau. L’huile lavante va nettoyer la peau en douceur et donc éviter les agents agressif des gels douche classiques (plus d’infos ici) 

Les résultats 

Très vite, les démangeaisons ont diminué pour devenir quasi nulles au bout d’une semaine avec une utilisation quotidienne de ces deux produits. Mes jambes sont hydratées pour une durée plus importante et je ne passe plus pour une folle en train se gratter frénétiquement pendant plus de 15 minutes. 

Croyez-moi ou non mais je suis ultra satisfaite de ces produits. Alors oui, ils valent leur pesant de cacahuètes mais leur efficacité m’a empêchée de me scalper la peau. C’est une bonne nouvelle, non ? J’ai d’ailleurs compris que pour la peau et les cosmétiques, ça vaut quand même le coup de mettre un peu le prix. Vaut mieux une révélation tardive qu’une révélation qui ne vient jamais, n’est-ce pas ? 

Alors, on m’avait prévenue, pour l’huile lavante, l’odeur n’est pas hyper agréable sous la douche mais rassurez-vous, elle ne reste pas sur la peau après. C’est sûr, je n’aurais plus la peau qui sent la framboise après la douche ou la figue après mon hydratation mais mon parfum sent tellement bon que j’arriverais à passer outre. 

Avene, je connaissais déjà un peu parce que j’avais gagné un concours avec des produits de la marque dont j’étais très satisfaite. Je pense que je vais vite en faire ma marque de prédilection pour les rituels du quotidien. Ouais, je suis hyper fidèle à mes marques chouchous, je ne papillonne pas trop.

Du coup, je remercie EMG pour ces conseils utiles pour une fois qui ont sauvé ma peau !

*Photo Mitsuko Nagone