Cher Directeur de Samsung France (ou au moins Chargé de Marketing), 

Par cette missive, je vous adresse aujourd’hui une requête un peu particulière. 

Voilà maintenant presque deux ans que ne me quitte jamais mon téléphone : un Samsung Galaxy SII. Très vite, lui et moi, on s’est adopté, on s’est aimé, on ne s’est plus quitté. C’était mon premier smart phone. 

Pourtant, au début, j’avais hésité entre plusieurs téléphones dans le monde des smart phones. Allais-je rejoindre le clan Iphone ? Ou allais-je devenir une fervente équipière du Galaxy ? Mon cœur a choisi. 

Son design, son ergonomie, sa facilité d’utilisation,  son adaptation à mes besoins du quotidien… Il avait toutes les fonctionnalités que j’attendais de lui. Que ce soit pour checker mes mails, écouter ma zik quand mes collègues me saoulent sont bruyants, voir mes notifications Facebook, me faire un virement bancaire quand je suis devant la robe de mes rêves, bloguer dans les transports, répondre à mes commentaires, capturer les instants du quotidien, les partager, zyeuter mes stats, m’assurer de la météo chaque matin une fois devant mon dressing… Je ne saurais plus m’en passer aujourd’hui. Vous savez, ma vie d’urbaine est bien remplie : je suis toujours en vadrouille et mon Galaxy est mon allié de sortie. 

Il avait beau avoir une petite fissure sur son écran au bout d’un mois, je ne l’ai pas écarté pour autant. Une fois, il a même failli y rester à cause d’un accident de vaisselle. Mais il a survécu. Le warrior ! 

Aujourd’hui, je le sens partir. La batterie est de moins en moins fiable. Il s’éteint souvent sans raison. J’ai parfois du mal à décrocher quand un appel arrive. Pratique, me direz-vous ! Et pourtant, rien ne terni l’image que j’ai de ce téléphone. Rien que d’imaginer devoir me passer de mon smart phone me fait un pincement au cœur. 

Malheureusement, je n’aurai pas les moyens dans les prochains temps de faire l’acquisition d’un nouveau joujou. La révision de la voiture, les impôts, les assurances, tout-ça-tout-ça… Je suis sûre que vous comprenez.


 Microsoft 2

Avant le smart phone, j'avais un tamagotchi. Mais ça, c'était avant.

Alors je me disais, comme ça, que peut-être et éventuellement, vous auriez dans vos bureaux un modèle (par exemple Galaxy S3 ou S4, au pif) qui traîne et pourrait combler le cœur d’une jeune femme, d’une blogueuse qui prend des photos tout au long de la journée, qui passe sa vie à surfer entre IRL et blogosphère et que peut-être, vous pourriez lui envoyer... Il pourrait s’adapter à mon mode de vie et devenir indispensable à mes yeux grâce à son utilisation intuitive. Vous voyez, j’ai bien appris ma leçon, non ?

Il pourrait devenir le témoin de mes vacances à droite, celui de mes week-ends à gauche, il remplacerait ma télécommande, il me relierait en permanence avec mes proches, il lirait toutes mes vidéos en fonction de mon attention, il serait mon partenaire bonne forme, il me guiderait quand je suis perdue, il retiendrait pour moi tout ce que je ne dois pas oublier… Un vrai compagnon de vie, quoi !

Je sais que vous comprenez parce que je suis sûre que vous aussi, vous avez du mal à décrocher le nez de votre écran. D’ailleurs, maintenant, vous êtes certainement en train de me lire sur l’écran de votre téléphone intelligent. Oui, car, la taille idéale (vous lécher les bottes ? moi ?) du Samsung Galaxy est parfaitement adaptée pour lire du contenu sans cligner des yeux ! 

Alors voilà. Depuis votre beau bureau, j’espère que vous recevrez mon message.
J’espère sincèrement que cette demande ne restera pas sans réponse (même négative)…
Et j’espère également que vous serez à même de pouvoir y répondre favorablement (oui, quand même).
 

Bisous. 

signaturepaula

 

PS :  Et si vraiment vous ne savez pas quoi faire d'une S View Cover orange ou verte, du socle de chargement à induction et de l'enceinte bluetooth, je suis également preneuse pour tester tout ça.... Mais bon, tout ça n’est qu’accessoire. Mais quand même !

Life is a sweet dream

*Photo Microsoft

EDIT DE CE BILLET : J'ai effectivement envoyé ma requête à l'équipe Samsung en me disant "Qui ne tente rien, n'a rien". Bon, en l'occurrence, je n'ai rien eu. Si ce n'est une adorable réponse une heure après mon message (faut l'augmenter ce Community Manager) remplie d'humour et de second degré comme ma requête. J'apprécie cette initiative. je ne peux pas leur dire MERCI pour le cadeau mais au moins merci d'avoir prêté attention à ma requête. Et si jamais, ils changent d'avis, ils savent où me trouver. N'est ce pas ?