Alicia Savage8

Je ne sais pas si je dois m’excuser de publier moins régulièrement en ce moment (#jefaiscequejeveuxdabord) mais c’est vrai que je me sens m’éloigner de cette page petit à petit : avec l’été j’ai beaucoup de choses à faire – je loque aussi en culotte sur le canap - mon appart est une fournaise, je le fuis – j’ai rien à dire (et je ne l’ouvre pas pour brasser du vent)(d’abord, y’a pas de vent) – j’ai encore ce **fucking* sentiment de futilité qui me suit depuis le grand périple.

 

Image 6

 

Image 7

 

Image 8

 

Image 9

J’ai donc demandé à mes gentils amis de Facebook un peu d’aide sur d’éventuels sujets à traiter. Comme vous pouvez le voir, cela n’a pas volé bien haut. Je ne vous remercie pas les amis. Non, je ne parlerai pas de mon boule ici. Aussi beau/moche/gros/petit/musclé/mou soit-il.

Donc voilà, c’est la panne sèche. Ca m’énerve parce qu’une Paula qui se respecte a toujours quelque chose à raconter. J’ai pourtant essayé : j’ai ouvert word, j’ai plissé les yeux pour réfléchir et aucune idée n’est vraiment venue. Alors, j’ai quitté Word.

Je pourrais te raconter pourquoi j’ai séché le 14 juillet option feu d’artifice cette année, le week-end dernier où j’ai rencontré 3 non 4 blogueuses hyper cool qui sont devenues mes cops (il n’y a pas d’âge pour ça), le week-end encore d’avant où j’ai campé 2 jours encore pire qu’à Mada mais ça ne sort pas.

Je suis constipée de l’article, faut croire.

Wala, wala, wala. Ca, c’est dit ! Je suis sûre que tu es content de le savoir.

Donc, je ne désespère pas de trouver des petites idées pour babiller. En attendant, je brasse de l’air et j’aime ça !

Bise

PS : N'oublie pas de prendre tes pieds en photo et de me les envoyer à paulasmack@yahoo.fr en me précisant le lieu de villégiature.

 

Brock Davis 2

 

Tu l’as bien compris tu peux suivre mes frasques sociales
en me demandant comme amie sous le pseudo de PAULA SMOCK.

*Photos Alicia Savage et Brock Davis